Attente excessive liée au contrôle de l’entrée sur le territoire français à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle : ma question au gouvernement.

Vous trouverez, ci-dessous, ma question écrite n° 24353 posée au Ministre de l’Intérieur, et publiée ce jour, relative à l’attente excessive liée au contrôle de l’entrée sur le territoire français à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

M. Jean-Yves Leconte attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la situation du contrôle de l’entrée sur le territoire français à l’aéroport Charles de Gaulle qui s’est fortement dégradée depuis l’été 2016. Une arrivée matinale sur un vol long-courrier conduit souvent à une attente au poste frontière de plus d’une heure. La seule voie pour éviter une telle attente est l’usage de paraphe, le contrôle biométrique automatisé, lorsque celui-ci est ouvert. Mais il n’est pas ouvert aux ressortissants étrangers. Au moment où les pouvoirs publics nationaux et régionaux s’attachent à travailler à l’attractivité de Paris et de sa région, cette situation est profondément dommageable à l’image de notre capitale. Un vol arrivant avant 6 heures du matin peut conduire à n’arriver en ville qu’après 9 heures, l’attente à la frontière conduisant ensuite les passagers à se retrouver en plein heure de pointe sur la route de Paris. Les contraintes actuelles de sécurité peuvent justifier un surplus de contrôle. Mais il est difficile de comprendre l’embolie systématique à la frontière, alors que souvent un premier contrôle mobilise de nombreux agents de la police aux frontières (PAF) dès la sortie de l’avion, tandis que le contrôle traditionnel est effectué par une faible partie d’entre eux dans un second temps, avec une proportion très faible des guérites ouvertes. Si la PAF considère que les parcours dans l’aéroport ne sont pas sécurisés et justifient un premier contrôle dès la sortie de l’avion alors qu’il n’y a pas les effectifs pour deux contrôles fluides et sérieux, il lui demande s’il ne conviendrait pas de revoir le circuit des passagers à l’intérieur de l’aéroport avant le contrôle de la PAF.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s