Vendredi 13 novembre 2015

La France frappée par l’horreur. Comme Beyrouth deux jours avant, l’Egypte, la Russie ou Ankara en octobre. Et malheureusement tant d’autres encore, cette année.
La menace globale se mue en horreur globale.
Surtout ne pas céder sur nos principes et sur notre rationalité. Ne nous laissons pas guider par la peur. C’est difficile, lorsque la vie de proches a été atteinte ou lorsque l’on a peur pour eux. Lorsque l’on est saisi par l’effroi. Ce sera un combat difficile et long, mais il décidera de ce que nous sommes, de ce que nous deviendrons si nous concédons une victoire au terrorisme, en laissant la peur nous gouverner. L’effroi que nous ressentons depuis vendredi, ce fut le quotidien pendant plusieurs mois de beaucoup de ceux qui viennent en Europe, traversant la Méditerranée, les Balkans, pour y trouver refuge et protection.
C’est dans l’unité, avec toutes les forces de la France, que notre projet républicain trouvera le moyen de gagner face à cette tentative de déstabilisation, de division, d’instauration de la méfiance et de la haine entre nous. Le piège est là : il est visible ; il est grossier. Ne pas laisser les instincts nous y guider est essentiel.
La victoire s’obtiendra dans la solidarité avec l’ensemble des peuples visés aujourd’hui par le terrorisme au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe. Renforcer notre unité, mieux nous comprendre et coopérer, c’est décupler nos moyens d’action et renforcer nos sociétés, dont les fragilités permettent aujourd’hui au terrorisme de trouver en leur sein des relais pour agir.
La liberté de chacun, celle de penser, écrire, se déplacer, aimer, flâner, entreprendre ne se soumet pas.  Le droit à l’égalité non plus. Ce message, souvent déclamé de la Bastille à la République est, par l’hommage qu’il rend à l’esprit humain, un défi à l’obscurantisme et à la haine.
Les témoignages reçus de toute la planète, les mobilisations de Français vivant hors de France au côté du peuple de Paris, la solidarité du monde qui s’exprime aujourd’hui soulignent que dans la lutte engagée par la barbarie terroriste contre les civilisations,  leurs principes et leur histoire, l’attente envers la France est immense : que jamais nous n’éteignions le soleil de la liberté, de la connaissance et des droits humains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s