Après l’attentat qui a frappé Charlie Hebdo

Choc et barbarie : voilà les mots qui viennent en réaction à l’acte odieux qui a frappé Charlie Hebdo, ce monument de la liberté d’expression, de l’insolence, de l’indomptabilité qui depuis son origine, et même avant, Hara-Kiri, aura choqué, et donc réveillé des générations de Français.

Nous saluons aujourd’hui la mémoire de Cabu, Charb, Tignous et Wolinski, les dessinateurs emblématiques de Charlie Hebdo, mais aussi de leurs collègues et des policiers qui assuraient la protection du journal.

La victoire du terrorisme ce serait la victoire de la peur.

La victoire du terrorisme ce serait la division des Français.

Je n’oublie pas l’attentat qui a frappé la Turquie en début de semaine. Le terrorisme qui frappe au Canada, en Australie, en Irak, en Syrie, en Israël, en Egypte, en Lybie et dans bien d’autres pays.

La lutte contre le terrorisme n’est pas une cause nationale. C’est une cause qui doit réunir aujourd’hui l’ensemble des civilisations avec une seule préoccupation : la protection de l’humanité et de nos sociétés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s