Réapprovisionnement en carburant des vols Iran Air lors de leur escale parisienne

jyl_illustr_blog_iran_air_01

Question n° 13436 adressée à M. le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique

M. Jean-Yves Leconte attire l’attention de M. le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique sur les modalités de réapprovisionnement en carburant des vols Iran Air lors de leur escale parisienne Alors que depuis maintenant une année les entreprises françaises redécouvrent les opportunités du marché iranien, Air France, contrairement à la Lufthansa, n’a pas ouvert de ligne vers Téhéran. La ligne Paris-Téhéran est donc assurée exclusivement par Iran Air. Pourtant Iran Air doit encore faire face en France à des contraintes hypocrites qui contraignent le vol Téhéran / Paris à être ravitaillé à Budapest. Auparavant c’était Zagreb, Belgrade ou Ljubljana. Comme si ces aéroports ne devaient pas respecter de la même façon que Paris les mesures européennes d’embargo frappant certains intérêts iraniens. Comme si faire une escale imposée pour effectuer un ravitaillement n’était pas un facteur de risques supplémentaires pour les passagers. Aussi, quelles mesures prévoit le ministère pour que la compagnie nationale iranienne puisse disposer d’une offre de services comparable à celle qui lui est assurée sur les autres aéroports européens ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s