La France, l’Europe, vue des Français de l’étranger : une vision plus optimiste

jyl_francais_du_monde_optimisteJ’évoquais dans mon post précédent la République égarée, celle qu’illustre le résultat du scrutin européen de dimanche 25 mai en France.

Les Français de l’étranger étaient quant à eux appelés aux urnes pour les élections européennes et les premières élections consulaires.

Concernant les élections européennes, les partis disposant de groupes parlementaires sont au dessus de 72%, le FN est à 9%. Tandis que les partis favorables à une plus grande intégration politique de l’Europe -UDI-Modem, Ecologistes et Socialistes- sont à 43%. Dans le ciel sombre d’après ces élections, ce vote est une lumière, car il témoigne que vu par les Français du monde, l’avenir de l’Europe passe par plus d’intégration politique. Qu’une majorité de Français de l’étranger sait que l’avenir de la France est d’abord en Europe. Que seule une Europe forte politiquement sera capable d’être un partenaire solide pour l’indispensable régulation du monde. Ce message de confiance, il est important qu’il soit entendu en France : cela éviterait bien des égarements.

Il y avait aussi les premières élections consulaires. Dans 130 circonscriptions, elles ont permis aux Français de l’étranger d’élire leurs « élus locaux ». Ils remplacent en partie les élus à l’Assemblée des Français de l’étranger qui étaient 155, élus par moitié dans 54 circonscriptions. Si j’écris « en partie », c’est que nous sommes passés de 155 à 443 élus au suffrage universel. Ces 443 choisiront 90 d’entre-eux pour les représenter à la nouvelle « AFE ». Reforme faite, je le précise, à budget constant. (Voir mon rapport lors de l’étude du projet de loi au Sénat). La proximité, nouvelle dans ce scrutin, explique probablement une participation, qui sans être très importante est selon les premières tendances supérieures à ce que nous avions traditionnellement aux élections à l’Assemblée des Français de l’étranger.

Le vote électronique s’est mal passé. Procédures techniques non fiables, cadrage strict des bulletins de vote, impossibilité de joindre le centre d’assistance, dépouillement chaotique… Il faudra tirer tous les enseignements de cet échec. De même que d’une dématérialisation complète de l’élection excluant de la consultation une partie significative des électeurs. Sur cette question je remercie chacun d’entre vous de m’envoyer son témoignage.

Les élus proches de la Gauche, souvent rassemblés au-delà de leurs éventuelles étiquettes politiques dans des listes s’appuyant sur leur action de terrain, leur présence aux réunions consulaires pour l’action sociale, les bourses scolaires, la gestion d’écoles de programme FLAM* ou de classes bilingues, l’animation des associations de solidarité, les clubs d’entrepreneurs ou autre associations  ont réunis près de 40 % des sièges. C’est un résultat qui oblige à poursuivre un travail de terrain et qui, conjugué au résultat de l’élection européenne à l’étranger, me donne beaucoup de fierté à représenter au Parlement les Français de l’étranger.

L’engagement de terrain, l’unité la plus large de la gauche, la construction politique de l’Europe sont aussi des enseignements qui devraient mieux nous inspirer pour notre action au niveau national.

Jean-Yves Leconte.

En pièce-jointe, vous trouverez les résultats des élections aux Européennes et aux consulaires pour les Français du Monde, ainsi qu’aux Européennes pour les parisiens (hors île-de-France). Notez les convergences de résultats aux votes des Français établis hors de France et des parisiens, dans le cadre des élections Européennes (fig. 2 et 3) :

jyl_comparatif_elections

*http://www.associations-flam.fr

Une réflexion sur “La France, l’Europe, vue des Français de l’étranger : une vision plus optimiste

  1. Le vote électronique n’a pas marché du tout. De nombreux Francais n’ont probablement pas pu voter, vue la distance de leur domicile au Consulat. Aller et retour compris, j’avais à parcourir un trajet de 70 Km en métro. Entre le téléchargement du programme Java script sur mon laptop, le trajet jusqu’au Consulat de Stuttgart pour voter, j’ai bien dû mettre 4 heures.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s