Ukraine – Europe : le rendez-vous raté.

L’Europe doute d’elle même. Elle devrait pourtant avoir une conscience plus précise de ce qu’elle représente à ses frontières : Le président ukrainien suspend la signature de l’accord d’association Ukraine – Union européenne et ce sont des dizaines de milliers de personnes qui sortent dans les rues à Kiev.

L’analyse la plus courante est que les pressions de la Russie ont fait plié le gouvernement ukrainien. Ce n’est à mon avis pas la raison principale. Certes les blocages à l’importation dans la zone de l’union douanière (Bélarus, Russie, Kazakhstan) des produits ukrainiens avait fragilisé l’économie mais ils avaient tout d’abord renforcé la détermination des Ukrainiens à moins dépendre économiquement de la Russie, et donc de signer ce traité d’association qui prévoit principalement l’établissement progressif d’une zone de libre échange et de la circulation sans visa des Ukrainiens dans la zone Schengen.

La raison principale de cette suspension, il faut la chercher du côté du refus du président
Ukrainiens de donner des gages suffisants sur la solidité de la démocratie, de l’indépendance de la justice et d’abord de libérer, à titre de symbole et pour raison humanitaire, Julia Timoszenko. Ceci malgré les efforts de Pat Cox et Aleksander Kwasniewski. Le gouvernement ukrainien a probablement cru, un moment, que l’accord aurait pu être signé sans cette libération. Se rendant compte que l’Union, finalement n’avait pas l’intention de céder (voir les déclarations d’Angela Merkel), le gouvernement évite ainsi le camouflet du refus de signature de l’accord par l’Union européenne au moment du sommet de Vilnius.

En revenant brusquement sur sa priorité déclarée depuis des années vers l’union européenne et en refusant de donner à l’Union le témoignage du renforcement de la démocratie en Ukraine, le gouvernement ukrainien a fait perdre à sa parole toute crédibilité. Des millions d’Ukrainiens qui attendaient cette signature se sentent trahis et des dizaines de millier le manifestent maintenant dans les rues de Kiev.

Alors qu’il est courant de rendre l’Europe responsable de tous les maux, saluons ces manifestations citoyennes qui nous rappellent le sens du projet européen. Ne changeons pas notre orientation vis à vis de ce pays. La démocratie ukrainienne vaincra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s