Lampedusa

2352 morts de personnes traversant la méditerranée pour aller vers l’Europe en 2011. Probablement encore plus cette année. Aujourd’hui l’Italie, Malte, mais aussi la Bulgarie avec les réfugiés syriens, crient à l’aide.

Au delà des tragédies malheureusement récurrentes, se résigner à cette situation est une négation du projet européen et de nos valeurs.

Ne croyons pas qu’il est possible de fermer les yeux, qu’il est possible de continuer à croire que la méditerranée est une frontière entre des sociétés en forte croissance démographique et jeunes au sud, des sociétés vieillissantes au nord, avec des tels écarts de richesses est une solution stable.

Ne pas avoir peur de cette constatation, la transformer en opportunité pour toute la région, est indispensable.

Comme avec l’Europe de l’Est il y a quelques années, il faut accompagner les efforts des responsables et des acteurs des pays dit  » du printemps arabe » pour pour que le fossé, sous tout ses aspects, entre le nord et le sud se réduise.

À plus court terme, cela passe par un accompagnement communautaire des migrants et demandeur d’asile pour ne plus laisser les tragédies des derniers jours se répéter. Toute l’Europe doit être solidaire des pays les plus exposés. Nous avons un espace commun de liberté et de circulation, c’est ensemble que nous pourrons faire face.

La situation en Syrie pèse sur le Liban, la Jordanie, la Turquie, l’Armenie, la Bulgarie. Pour cela aussi une solution politique en Syrie est urgente. L’accord sur les armes chimiques, les discussions directes avec l’Iran sont des lumières d’espoirs pour y parvenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s