Ouverture du concours du CAPES d’arabe en 2014

Question n° 08511 adressée à M. le ministre de l’éducation nationale
À publier le : 10/10/2013
Texte de la question : M. Jean-Yves Leconte attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la non ouverture du concours du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (CAPES) en arabe en 2014. Si elle était confirmée, cette nouvelle serait à la fois extrêmement grave et contradictoire avec les engagements pris notamment devant le Sénat au cours de la discussion de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République. Le service public ne peut en effet abandonner le terrain de ces enseignements à un milieu confessionnel dont certains opérateurs ne partagent pas les principes républicains français de laïcité et de respect des valeurs citoyennes. Alors que les nouvelles structures mises en place par le ministère, telles que les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), démontrent la politique volontariste du Gouvernement en matière de formation des professeurs, la non ouverture du concours du CAPES, si la décision en était prise, heurterait cette ambition. Les formations en arabe ont d’ores et déjà commencé à être annulées par les ESPE concernées (les inscriptions étant ouvertes depuis le 10 septembre 2013). Il lui demande de bien vouloir garantir un enseignement de l’arabe dans les écoles publiques en rétablissant la mise en place des formations dans les ESPE et le concours du CAPES en arabe pour l’année 2014. Par ailleurs, il lui demande que le recensement des besoins en ce qui concerne la prise en compte du nombre réel d’élèves et d’enseignants d’arabe au collège et au lycée soit revu, en intégrant notamment les enseignants dits « titulaires sur zone de remplacement » (TZR) qui ne sont pas comptabilisés aujourd’hui. En outre, ces catégories d’enseignants (TZR) n’étant pas renouvelées, les départs à la retraite entraînent une baisse significative des effectifs de professeurs d’arabe, ce qui participe à la recherche d’enseignements alternatifs dans des institutions privées confessionnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s