Adoption de la loi sur les Emplois d’Avenir au Sénat : Première promesse tenue en faveur de l’emploi

Communiqué de presse du groupe socialiste au Sénat

Alors que le taux de chômage des jeunes représente plus du double de celui de la population globale, et peut atteindre 45% pour les jeunes de 16 à 25 ans sans diplôme, le projet de loi Emplois d’avenir, adopté par le Sénat ce soir, représente une avancée majeure pour l’emploi des jeunes.

Le texte va favoriser leur accès à l’emploi par des embauches à plein temps, d’une durée de 3 ans et qui seront accompagnées d’une formation qualifiante.

Les 150 000 emplois d’avenir qui seront créés, d’ici 2014, sont le premier volet de la politique du gouvernement en faveur de l’emploi des jeunes.

Ce dispositif sera complété par le Contrat de génération qui sera présenté au Conseil des Ministres du 12 décembre.

Deux engagements du Président de la République seront ainsi mis en œuvre qui vont ouvrir à la jeunesse de notre pays, l’accès à l’emploi, donc des perspectives d’avenir pour eux et  de l’espoir et de la confiance pour leurs familles.

Une réflexion sur “Adoption de la loi sur les Emplois d’Avenir au Sénat : Première promesse tenue en faveur de l’emploi

  1. Monsieur le Sénateur,

    Plusieurs économistes (indépendants) annoncent l’imminence d’un effondrement économique, financier et social mondial d’ici quelques mois.

    Tous les indicateurs passent au rouge vif les uns après les autres, et la situation peut très vite devenir totalement ingérable et déboucher sur le chaos et la violence.

    Or des solutions de type « Roosevelt » peuvent être rapidement envisagées en France pour rompre le cercle vicieux : austérité/récession/surendettement des états et faillite globale.

    Un collectif de 60 intellectuels, élus, et personnalités médiatiques de tous horizons, rejoints par plus de 84000 citoyens propose une panoplie de 15 mesures d’urgence à mettre en œuvre immédiatement pour d’une part stopper l’évolution de la crise en quelques mois, et d’autre part créer 2 MILLIONS D’EMPLOIS CDI en 5 ans, essentiellement privés, et ce sans ruiner l’état, ni les entreprises, ni le contribuable.

    Le site web du collectif ROOSEVELT 2012 :
    http://www.roosevelt2012.fr/

    La cause fondamentale de la crise n’est pas la finance mais le CHÔMAGE et la PRECARITE de MASSE, en augmentation constante depuis 30 ans, qui ont artificiellement maintenu les salaires à un niveau historiquement bas par une négociation salariale résumée à « Si tu n’es pas content tu peux aller voir ailleurs ».

    Il est donc impératif de mettre en place des solutions d’urgence et très « puissantes » pour éradiquer ces véritables cancers de nos sociétés, et ce sans attendre le retour hypothétique de la croissance.

    La principale origine de l’explosion du chômage n’est pas le coût du travail mais la REVOLUTION TECHNOLOGIQUE que nous vivons depuis 30 ans (j’en parle en connaissance de cause je suis moi-même ingénieur informatique), qui ont permis des gains de productivité sans précédent dans l’histoire, mais sans que ceux-ci n’aient été accompagnés d’une répartition équitable entre actionnaires et salariés.

    Le meilleur moyen de répartir ces gains, de régler en grande partie le problème du chômage et donc d’augmenter les salaires afin de relancer la consommation et la confiance générale en l’avenir est de jouer sur le TEMPS de TRAVAIL, sujet dont il faut réouvrir le débat sans plus attendre.

    Je vous serais extrêmement obligé de bien vouloir considérer avec tout le sérieux possible le collectif ROOSEVELT 2012, qui selon moi propose les analyses les plus pertinentes sur les causes réelles de la crise actuelle, et les solutions les plus efficaces pour éviter un effondrement total de notre société.

    Veuillez agréer, Monsieur le Sénateur, l’expression de ma considération la plus distinguée.

    Fabrice Koumal

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s