Communiqué de presse: Maintien du contingent français de la FINUL

Le jour où le Liban commémore la grande manifestation du 14 mars 2005 consécutive à l’assassinat du Premier ministre Rafik Hariri, un débat domine la politique intérieure libanaise et forge les lignes de clivage : la relation à la Syrie.

Dans ce contexte particulier où les priorités de la diplomatie internationale devraient être l’assistance aux victimes du régime sanguinaire de Bacha El Hassad qui cherchent à se réfugier dans les pays riverains de la Syrie et la chute de cette dictature, la France envoie de signaux contradictoires :

–          D’un côté Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères et européennes, affirme dans une interview à « L’Orient Le Jour » que « ce qui se passe en Syrie n’est pas seulement un problème intérieur, c’est aussi une menace de déstabilisation de toute la région ».

–          De l’autre, c’est le porte-parole du Quai d’Orsay qui annonce une réduction de 400 hommes du contingent français de la FINUL, décision devant entrer en vigueur à compter du mois d’avril 2012.

Annoncer à ce moment un tel retrait, n’est-ce pas donner du relief à la rumeur selon laquelle le régime syrien menacerait de porter à l’étranger la terreur qu’il développe contre sa population ? N’est-ce pas reconnaître la crainte de voir nos soldats exposés à des représailles alors que leur présence est justement destinée à rassurer les populations -dont nos binationaux- et renforcer les capacités de réaction de l’armée libanaise ?

Comme l’a annoncé Laurent Fabius lors de son passage au Liban en février dernier, nous réaffirmons que le contingent français de la FINUL sera maintenu en cas de victoire du PS ainsi que notre engagement à négocier avec tous les partenaires de bonne volonté la chute du régime syrien et le jugement de ses autorités politiques pour crimes contre l’humanité.

Jean-Yves Leconte, Sénateur des Français établis hors de France ;

Jean-Daniel Chaoui, Candidat du Parti Socialiste à la Xème circonscription des Français de l’Etranger ;

Rita Maalouf, Suppléante de Jean-Daniel Chaoui, secrétaire de la section socialiste de Beyrouth.

Beyrouth, le 14 mars 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s