Le clair visage de la droite

Les médias, contrôlés par l’oligarchie, sont aux ordres. La parole est libre, mais c’est le ton et la fréquence des nouvelles diffusées qui donnent aux événements – ou aux non-évènements – le « la » médiatique. L’encre a coulé en septembre, versant sur le PS tombereaux de boues et de hontes sur ce qui avaient pu se passer dans certaines sections à l’occasion du congrès de l’année dernière. Certains annonçaient, faussement dépités, la mort du PS. Pour d’autres, c’était le 10 rue de Solférino qui devait, d’un seul bloc, comparaitre devant un tribunal. Et certains camarades de nous dire : «Si c’est X ou Y en 2012, alors je n’irai pas voter ». Bref, ambiance… Et nous de nous désoler de l’état de notre parti et de sa crédibilité (Un peu
de lucidité ne fait pas de mal, mais trop douter ne permet pas d’avancer…). Ceci alors que cette exigence de démocratie interne, jamais parfaite, doit se juger sur sa progression par rapport aux situations passées.

En octobre, changement de thèmes. L’intronisation ratée du Prince Jean : démonstration de l’abus monarchique, démonstration de l’absence de conscience des élus UMP des Hauts-de-Seine, mais aussi du contrôle des média traditionnels qui donnent au début à cette nouvelle un aspect anodin, presque naturel, peu digne des premières pages des journaux. L’ironie ravageuse de Fabius (entre autre…), l’indignation légitime et voilà que se lèvent les barricades électroniques. Internet, l’espace de liberté qui subsiste quand le reste se tait, a permis de peser sur le cours de choses forçant la presse à s’emparer du sujet. A ceux qui considèrent que la maîtrise des médias assure à l’UMP la victoire en 2012, soyons convaincus qu’Internet devient aujourd’hui un contre-pouvoir réel, se substituant à des média traditionnels qui ne remplissent plus totalement leur rôle.

Autre scénette, qui n’a pas eu l’écho mérité tant elle souligne l’état de la droite : Clearstream. Belle exposition de haine, de manipulation, de recours aux services secrets pour des opérations de basses politiques. On a vu des échanges d’une violence incroyable entre les collaborateurs, amis de l’actuel et de l’ancien président de la République. Tous deux UMP. Où était le sens de l’Etat ? L’intérêt général ? Le respect de Sarkozy et Villepin pour les hautes fonctions qu’ils exercent ou ont exercé ?

L’usage des services secrets pour faire tomber un adversaire se révèle inquiétant dans une démocratie. Quand à l’usage de la justice que fait actuellement, dans ce procès, le Président de la République, partie civile, cela relève du conflit d’intérêt et témoigne d’une absence totale d’éthique.

Certes, la vie politique, ce n’est pas une histoire de bisounours, et les barbouzeries ne datent pas d’hier. Mais il y a des limites à tout. Et une certaine pudeur à avoir dans l’exercice. Or la violence des propos a été sans limite, sans aucune expression d’aucun principe. Aucun ? Non, mais un but : Le Pouvoir. L’avoir, le conserver, en profiter. On comprend bien pourquoi l’UMP, signe aujourd’hui un partenariat avec le PC Chinois, comme hier avec Russie Unie : En la matière chacun a à apprendre de l’autre.
Alors que ces comportements frappent au cœur les principes de la démocratie et les valeurs de la République, fondement de notre identité, il est assez curieux que le gouvernement Sarkozy nous invite à redéfinir notre identité nationale. 

Veulent-ils tracer une identité en Noir et Blanc, avec des inclus et des exclus et des taux d’intégration ? Sont-ils si certains d’avoir réussi à saper tous les fondements de la République et les principes démocratique qu’il faut aujourd’hui tout revoir selon d’autres référentiels ?

La Nation ne se définit pas par rapport à des quelconques identités personnelles. C’est une communauté de personnes, et qui composent par leur volonté et leurs règles un espace de vie et de solidarité, qui acquiert alors une identité globale, collective. Comme une œuvre d’art qui prend son sens, grâce à la composition des couleurs, des formes et des matières .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s